Adjim Danngar

du 23 avril au 10 juin 2019

Bande-dessinée

Tchad

Adjim Danngar se forme à « L’atelier Bulles du Chari » à partir de 1999 à N’Djamena. Il publie ses premiers dessins dans le mensuel pour la jeunesse « Rafigui » avant de dessiner au journal satirique «Le Miroir ». Il remporte le prix du concours de la caricature de Turin en 2004 (Africartoon). Il est contraint de quitter le Tchad la même année après avoir été menacé pour avoir abordé des sujets sensibles dans ses publications. Il obtient l’asile politique en France avec l’appui de Reporters Sans Frontières, de la Maison des journalistes et du collectif « L’Afrique dessinée » dont il est membre depuis 2005. Désormais installé à Paris, il a participé à l’exposition Vues d’Afrique au Festival d’Angoulême en 2006 avec « Colère sur la ville ». Dans le cadre de sa résidence à la Maison des Auteurs de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image (Angoulême), Adjim travaille sur un projet qui porte sur le parcours et les rêveries d’un jeune Tchadien en quête de sens dans un contexte politique violent : des années 80 à 2001.