Bertrand Bonello

du 1er au 10 juillet 2011

Audiovisuel

France

Bertrand Bonello partage sa vie entre Paris et Montréal. C’est par les sentiers de la musique classique qu’il est venu au cinéma. Après avoir accompagné de nombreux artistes comme Françoise Hardy, Elliot Murphy, De Palmas ou Daniel Darc, il décide de se consacrer entièrement au cinéma, après des courts-métrages et documentaires. « Le pornographe » (2001), avec Jean-Pierre Léaud, présenté à la Semaine Internationale de la Critique à Cannes, obtient le prix de la FIPRESCI. Par ailleurs, il continue la musique. Son album « My New Picture » sort en 2007, dont il en tirera un film éponyme, présenté au festival de Locarno. « L’Apollonide : Souvenirs de la maison close » (2011), en compétition officielle à Cannes, est nommé pour plusieurs Césars (dont la meilleure musique, qu’il a composée) et reçoit celui des meilleurs costumes. En 2014 il réalise « Saint Laurent », son plus gros succès, qui reçoit les prix les plus prestigieux (César, Prix Lumières, et une sélection pour représenter la France pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère).