18/06

Rencontre avec Roland Lewis Rugero (Burundi)

à 19h • Chapelle St Vincent • Littérature - Danse / Rencontre

Depuis 1962, le Burundi a été régulièrement secoué de cataclysmes, causant de fortes migrations de milliers de Burundais vers la sous région des Grands Lacs (Tanzanie, Rwanda, ex Zaïre) et en Europe. Les différents flux de réfugiés (1969, 1972, 1988, 1993 etc) ont peu à peu donné naissance à un regroupement communautarisé des Burundais ayant fui leur pays, formant deux principaux blocs, entre Hutu et Tutsi. Ces deux "ethnies" se définissent, entre autres, par des aspects physiologiques, le principal attribuant aux Tutsi un long nez alors que les Hutu ont un nez aplati...Dans le travail de création artistique que je propose, une question : "Et si la référence à l’ethnie avait trait aux mollets, et non au nez?" S’inscrivant dans une démarche à la fois journalistique (le roman prendra forme à partir des témoignages des Burundais ayant été marqués par les différentes tragédies) et narrative, la rédaction du roman "50 ans après" devrait donner jour à un texte hybride de portraits croisés, qui démystifie, et de ce fait, propose de réécrire l’histoire du Burundi alors que le pays célébrera en 2012 ses 50 ans d’Indépendance. Lors de sa résidence et de sa recherche, l’auteur travaillera à l’observation de danseurs en résidence au Centre Chorégraphique national de La Rochelle et ceux de la Cie Toufik Oi.

Partenaires : Ville de La Rochelle, Institut Français, Larochellivre- Ecrivains en 17, CCN de La Rochelle, Compagnie Toufik Oi.