17/01

Table ronde : être artiste au Brésil depuis le 28 octobre 2018

18h30 • Centre Intermondes • Arts visuels / audiovisuel / architecture

Rencontre avec deux artistes brésiliens, David CECCON et Humberto KZURE-CERQUERA pour un échange autour de la condition des artistes au Brésil depuis le 28 octobre 2018. Entrée libre Architecte et urbaniste, la thèse de doctorat d'Humberto concerne “la ville et le cinéma – études des représentations de fragments urbains de Berlin et de Rio de Janeiro (chez Wim Wenders et Nelson Pereira dos Santos)”. Il possède également une formation en cinéma (école de cinéma Darcy Ribeiro – Rio de Janeiro). Il a réalisé le court-métrage Areia qui a été sélectionné à la Mostra Internacional Ecofalante de São Paulo et a obtenu au Portugal (Farcume), la troisième place du meilleur film documentaire 2013. Il a exposé en 2002 à la Biennale de Venise, en 2003 à la Mostra Internacional Rio Arquitetura, et à trois reprises à la Biennale Internationale d’Architecture de São Paulo. Cette résidence s’insère dans un projet de post-doctorat en partenariat avec l’Université de La Rochelle, entre le Portugal et la France, autour de l’œuvre de l’architecte portugais Nuno Portas : « la ville comme frontière de la pensée ». Il développe les thèmes de l’architecture comme arme politique. David Ceccon (1992) est un artiste qui est né et vit à Porto Alegre-RS. Diplômé en Arts Visuels par l'Université Fédérale de Rio Grande do Sul (UFRGS), il développe sa réflexion par plusieurs mediums - les plus importants étant la gravure, la photographie, la peinture et la céramique. Il explore à travers la photographie et le cyber espace la performativité du corps et des représentations de soi-même. Selon lui, le virtuel reflète les problèmes liés à l'identité et la différence dans la société réelle. David Ceccon réalise depuis novembre dernier une série d’ateliers et de médiation auprès des foyers de jeunes travailleurs Horizon Habitat Jeunes 17 de Mireuil et de Villeneuve Les Salines. Ils ont eu l'opportunité d'échanger autour des questions du genre, des identités sexuelles et des constructions sociales. Plusieurs établissements scolaires (Lycée Vieljeux, Lycée Fénelon) et des étudiants de l’Université en LEA portugais ont également pu rencontrer le plasticien au cours d'interventions et d'ateliers.

Entrée libre